Franche Comté

Franche comté : gastronomie et cuisine

La Franche-Comté ne se limite pas aux horloges et aux fruitières à fromage ! Entre la Suisse et l’Alsace, presque encerclée par la Bourgogne dont elle fut longtemps une possession, la région et le patrimoine franc-comtois s’offrent à celui qui se donnera la peine de venir à leur rencontre. Depuis les contreforts orientaux des Vosges jusqu’aux premiers sommets alpins, le Jura, le Doubs, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort montrent le vrai visage de la Franche-Comté, celui de ses artistes et de ses intellectuels : Marcel Aymé, Louis Pasteur, Gustave Courbet, Rouget de Lisle ou encore les frères Lumières pour ne citer qu’eux, étaient natifs de la région. Il en va de même pour la gastronomie : le comté, la saucisse de Morteau et le vin jaune d’Arbois, issu du cépage savagnin, ne résument pas la cuisine franc-comtoise. Fromages, salaisons et alcools y sont nombreux : vacherin Mont d’or, bleu de Gex, cancoillotte, morbier, saucisse de Montbéliard, brési de Morteau, jambon de Luxeuil, crémant du Jura, gentiane, absinthe, kirsch, vin de paille… Le Jura est souvent la seule image que les français possèdent de la Franche-Comté. On confond parfois la seconde avec les seuls sapins et chemins blancs du premier, si chers aux skieurs de fond. Mais la Franche-Comté possède une géographie bien plus riche. Région de vignobles, de forêts, de vallées (Saône, Doubs, Ognon) et de plateaux, les transitions paysagères ne sont jamais agressives et la météo l’est bien moins que ce que les bulletins météo laissent paraître, puisque Lons-le-Saunier connaît autant de jours de soleil que Biarritz. Les Prussiens et Louis XIV, qui se disputèrent longtemps la région, ne s’y étaient pas trompés. Ce n’est pas une simple zone de marche militaire mais bel et bien un pays où il fait bon vivre. Lorsque Vauban enjoint au Roi Soleil de construire son « pré carré » il parle essentiellement des frontières orientales de la France dont l’architecture de la citadelle de Besançon, celle du fort de Joux ou de Belfort sont de brillantes illustrations. La région ne devient véritablement française qu’à la toute fin du XVIIe siècle et la Franche-Comté du XVIIIe siècle est à l’image de la France, prospère. Les hôtels particuliers fleurissent, la saline d’Arc-et-Senans, construite par Ledoux, est un bijou d’architecture industrielle qui annonce les audaces régionales d’un Le Corbusier. Enfin, le clocher franc-comtois à impériale assure l’unité du paysage urbain de la région franc-comtoise.

  • Légende :
  • Marker_organization producteur
  • Marker_event évènement
  • Marker_place bonne adresse

Producteurs Franche Comté

Producteurs Franche Comté

Recettes francs-comtoises

Recettes francs-comtoises

Terroirs de Franche Comté

Terroirs de Franche Comté

Spécialités francs-comtoises

Spécialités francs-comtoises

Restaurant - Epicerie fine Franche Comté

Restaurant - Epicerie fine Franche Comté

Agenda gastronomique Franche Comté

février 2017

Agenda gastronomique Franche Comté

Découvrez Franche Comté, sa gastronomie et sa cuisine, ses petits producteurs et leurs produits régionaux. Des restaurants aux épiceries fines en passant par les chocolatiers régalez vous en Franche Comté.